Assemblées de la CEC et de la CMP: un élan de solidarité

Les Assemblées de la Corporation ecclésiastique catholique (CEC) et de la Caisse de rémunération des ministères paroissiaux (CMP) ont approuvé leurs comptes 2015. Réunis le 23 avril 2016 au Christ-Roi à Fribourg, les délégués de la CEC ont décidé d’attribuer une part importante des excédents des produits de l’exercice 2015 au profit de projets liés à la solidarité et à l’accueil des migrants.

Les délégués de la Corporation ecclésiastique catholique (CEC) ont approuvé les comptes 2015. Ces derniers présentent un excédent de recettes de CHF 415’517.21. «Nos vicaires épiscopaux se sont battus pour trouver des économies en démarrant la restructuration en début d’année. L’excédent de produits s’explique d’une part par les effets de cette restructuration entamée pour l’année pastorale 2015-2016 (l’année pastorale commence au mois de septembre d’où un décalage avec l’année civile dans les comptes) et d’autre part à cause d’une hausse importante des cas de maladie couverts par l’assurance pertes de gain. Les cas de maladies représentent + 257% par rapport à la moyenne des 5 dernières années, soit environ CHF 250’000.-», explique Patrick Mayor, responsable des finances au sein du Conseil exécutif. «Dans la plupart des cas de maladie, il n’est malheureusement pas possible de procéder à des remplacements faute de personnes ayant les qualifications requises et disponibles à court terme. De fait, le travail n’a pas été effectué ou a été assumé par des collègues en sus de leur travail.»
Le Conseil exécutif, en accord avec les Vicaires épiscopaux, a pensé qu’au vu de cette situation particulière, il était important de prévoir une utilisation partielle de cet excédent en lien avec la mission de l’Église. Les délégués ont accepté les propositions du Conseil exécutif quant à l’utilisation de ce produit. Ainsi la somme CHF 20’000.- a été affectée à des projets liés à l’accueil des migrants. «Le travail d’accueil et de soutien aux personnes démunies est une réalité qui touche l’ensemble des unités pastorales de notre canton. C’est un devoir auquel le pape François appelle sans cesse toutes les communautés chrétiennes. En lien avec l’afflux massif de migrants ces derniers mois, de belles initiatives ont vu jour au sein de nos communautés», précise le Conseil exécutif. Les délégués ont aussi donné une forte impulsion au travail de la Solidarité et la diaconie dans notre canton en mettant une réserve de CHF 100’000.- au profit du Service de la Solidarité et de Caritas Fribourg. Les délégués alémaniques souhaitent que l’argent mis à disposition en faveur des migrants et de la solidarité soit utilisé pour soutenir des projets autant francophones, que germanophones.

Une réflexion sur l’Église dans le canton

En accord avec l’évêque, le vicaire épiscopal de la partie francophone du canton va engager une réflexion pastorale sur l’Église dans le canton de Fribourg, sa visibilité, les services qu’elle offre aux catholiques, les attentes des baptisés, etc. Le but de la réflexion qui devrait démarrer en septembre 2016 et se terminer en juin 2017 est de permettre aux agents pastoraux d’œuvrer toujours plus en adéquation avec le Peuple de Dieu qui est sur cette terre fribourgeoise. A cet effet, l’assemblée a accepté de constituer une provision de CHF 50’000.-
Sur l’excédent de produits restant, un montant de CHF 50’000.- a été mis en réserve pour le développement du système comptable et du site Internet. La somme de CHF 50’000.- a également été versée au fond d’encouragement aux fusions de paroisses. La somme de CHF 145’000.00 sera portée en déduction des contributions paroissiales en 2017. Enfin le solde du produit, soit CHF 517.21 sera versé en augmentation des fonds propres.
En lien avec la réflexion pastorale qui va démarrer au mois de septembre, Mgr Charles Morerod a adressé une lettre aux délégués en leur demandant d’entamer une réflexion sur les structures de l’Église. L’évêque encourage les délégués à participer au mouvement de rénovation de l’Église dans le canton. Pour répondre aux vœux de notre évêque, les membres de l’assemblée ont mandaté le Conseil exécutif pour réfléchir à la manière d’entamer cette réflexion.
Par ailleurs ils ont approuvé le rapport de gestion du Conseil exécutif pour l’année 2015.

20160423_AG_CEC+CMP(VBenz) (1).jpg
Assermentation des nouveaux délégués (photo: V. Benz)

Assermentation de nouveaux délégués

Plusieurs nouveaux délégués ont été assermentés en début de séance. Il s’agit: de Nicole Savary, représentante des délégués du cercle 11, en remplacement de Jean-Claude Koller; de Verena Jost, représentante des délégués du cercle 20, en remplacement de Rita Schöpfer; de Sœur Madeleine Saillard, représentante des communautés religieuses, en remplacement de Sœur Gret Lustenberger; du Père Jean-Luc Vuillemin, représentant des communautés religieuses, en remplacement du Père Francis Zufferey; de Gaby Rotzetter, représentante des délégués du cercle 3, en remplacement de Jean-Pierre Laville.

Caisse de rémunération des ministères paroissiaux

En début de matinée, les délégués ont approuvé les comptes 2015 de la Caisse de rémunération des ministères paroissiaux (CMP). Ces derniers présentent un résultat positif de CHF 403’350.17. Urs Jost, responsable au sein du Conseil exécutif du financement des ministères paroissiaux, relève que ce résultat positif s’explique principalement par un excédent de recettes venant des paroisses qui ont à leur service un prêtre au bénéfice de rentes AVS et LPP et qui versent à la CMP un plein salaire, alors qu’elle n’utilise qu’une partie de ces recettes. La différence étant destinée à compléter le revenu des prêtres âgés, sans activité. La somme de CHF 400'000.- a été mise en réserve pour diminuer les contributions paroissiales 2017. Le solde de CHF 3'350.17 a été versé en augmentation des fonds propres. Les membres de l’Assemblée ont également approuvé le rapport de gestion du Conseil exécutif pour l’année 2015.


20160423_AG_CEC+CMP(VBenz) (5).jpg
Arnold Schöpfer, premier vice-président et Célia Lopes, deuxième vice-présidente (photo: V. Benz)

Suite à la démission de Laurent Passer comme délégué et président des Assemblées de la CMP et de la CEC, les deux assemblées ont été présidées par le vice-président Arnold Schöpfer. N’ayant pas trouvé de candidat qui acceptait le poste de présidence, l’élection d’un nouveau président a été reportée à la prochaine assemblée.

Au 31 décembre 2015, les personnes suivantes étaient rémunérées par la CMP dont certaines, à titre fiduciaire:
- 61 prêtres en activité (15 prêtres âgés de 68 à 75 ans et 3 prêtres de congrégations religieuses de plus de 75 ans).
- 43 prêtres retraités (3 prêtres sont décédés en cours d’année).
- 95 laïcs, dont 9 en formation au 31 décembre 2015,
- 9 aides de cure,
- 21 secrétaires inter-paroissiales,
- 51 catéchistes, dont 34 pour la partie alémanique.


Véronique Benz