Les paroisses dans le canton de Fribourg

«Paroisse» désigne dans le canton de Fribourg :

  • d'un côté la paroisse canonique avec le curé, les agents pastoraux et le conseil de proximité et
  • de l'autre côté la corporation ecclésiastique paroissiale (au Jura : commune ecclésiastique) avec l'assemblée paroissiale et le Conseil paroissial.

Le Statut ecclésiastique du 14 décembre 1996 indiquent les buts des corporations ecclésiastiques dans l'art. 2 :

  • Les corporations ecclésiastiques catholiques sont constituées pour permettre à l'Église d'accomplir sa mission: la célébration de la liturgie, la transmission de la foi, l'engagement pour les plus démunis et pour la justice et le service de l'unité. 
  • Elles pourvoient au financement des tâches de l'Église. Pour actualiser la responsabilité catholique, c'est-à-dire universelle, de chaque fidèle et de chaque communauté, paroissiale ou autre, elles précisent les termes du partage des ressources.
  • Pour favoriser le partage au sein de la communauté ecclésiale entre les laïcs, les religieux, les diacres, les prêtres, l'évêque et le pape, elles dialoguent et se concertent avec les autorités ecclésiales dans le respect des fonctions spécifiques.
  • Pour manifester l'oecuménisme et l'esprit d'ouverture de l'Église, elles soutiennent et entreprennent des actions communes avec d'autres confessions et religions, ainsi qu'avec des organismes civils qui poursuivent des buts analogues.

L'état et la circonscription des paroisses ecclésiastiques correspondent à ceux des paroisses canoniques.

La paroisse est autonome sous réserve des dérogations résultant du présent Statut et des règlements.

Elle est soumise à la haute surveillance de la Corporation cantonale.

Les articles 18 et 19 du Statut définissent les tâches et les ressources des paroisses :

La paroisse a pour tâches :

  • de pourvoir aux besoins de l’Église sur le plan paroissial et de favoriser l’activité pastorale de la communauté, notamment :
  • de subvenir aux frais du culte et de la pastorale ;
  • d’assurer la rémunération des prêtres et des autres personnes chargées d’un ministère ou d’un service ;
  • de mettre à disposition et d’entretenir les bâtiments et les locaux nécessaires ;
  • de contribuer au financement des tâches supraparoissiales ;
  • de soutenir des oeuvres d’apostolat et d’entraide, en priorité celles de l’Église. 

La paroisse administre ses biens.

La paroisse se procure les ressources nécessaires à l’accomplissement de ses tâches. A cette fin, elle peut prélever des impôts ecclésiastiques aux conditions prévues par la LEE.
Lorsque la perception de l'impôt ecclésiastique donne lieu à un dernier rappel, celui-ci est accompagné d'un avis indiquant que le contribuable qui se trouve dans une situation telle que le paiement de l'impôt aurait pour lui des conséquences trop dures peut en demander la remise.

Les organes de la paroisse sont :

  • l’assemblée paroissiale est l'organe suprême de la paroisse ;
  • le conseil paroissial est l'organe exécutif de la paroisse.