La Lumière de la Paix accueillie à Fribourg

Dimanche 11 décembre, l’église Saint-Pierre était comble pour accueillir la Lumière de la Paix allumée dans la grotte de Bethléem. 83 suisses dont 27 Fribourgeois francophones, germanophones et de langue portugaise ont fait le voyage jusqu’à Vienne entre le 9 et le 10 décembre pour aller la chercher. Une messe pleine d’émotion présidée par Mgr Alain de Raemy et animée par les jeunes.

Lumière de la paix_2_site.jpg


Lorsqu’ils sont entrés en procession pour amener la lumière au pied de l’autel, cette lumière qu’ils avaient été chercher à Vienne brillait encore dans leurs yeux. Bravant fatigue, froid et bruit les jeunes avouent avoir vécu une magnifique expérience, riche en partages et en rencontres, à l’image d’une JMJ. La voix manque même à certains pour raconter ce qu’ils ont vécu.
«Il y avait une très bonne ambiance.» «Nous avons passé trois jours avec Dieu dans notre cœur. Grâce à la Lumière de la Paix, Dieu a été avec nous et nous pouvons maintenant la partager.» «Nous sommes partis chercher quelque chose que nous pouvons partager. Une lumière qui se diffuse à travers le monde.» «Je suis parti à Vienne, parce qu’il n’y a pas assez de jeunes qui bougent dans l’Église. Si nous pouvons le faire, d’autres peuvent le faire aussi.»
À Vienne, les jeunes ont été impressionnés par le nombre de jeunes venus chercher la Lumière de la paix. Elle a été transmise à plus de 30 nations. «J’ai été surprise de voir autant de monde rassemblé pour la paix.»

De retour en Suisse, les jeunes souhaitent partager ce qu’ils ont vécu afin de répandre la paix autour d’eux. Ils sont tous partants pour retourner l’an prochain chercher la Lumière de la Paix et la transmettre.

À la fin de la messe, les jeunes qui sont partis à Vienne, s’avancent vers l’autel, allument leurs bougies et partent dans l’assemblée pour transmettre la lumière. Ils sont les premiers ponts.
Dans notre canton, elle sera partagée à travers les paroisses, les aumôneries de CO et de collèges, les homes pour personnes âgées. Elle sera diffusée bien au-delà puisque des délégations du Valais, de Lausanne, de Genève et de Tramelan étaient présentes à la messe pour accueillir cette lumière.
Cette lumière éclaire nos limites, nos fragilités, nos pauvretés. Elle ouvre les portes de nos cœurs et nous invite à bâtir des ponts.
Que la paix transmise à travers cette flamme, que la paix de l’enfant de Bethléem soit avec vous tous!

Texte: Véronique Benz
Photos: Christoph von Siebenthal

                        

Lumière de la paix_3_site.jpg