Deux nouveaux doyens

Mgr Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg a nommé le 1er novembre deux nouveaux doyens pour le canton de Fribourg. Il s’agit de l’abbé Luc de Raemy pour le décanat de la Broye et du chanoine Paul Frochaux pour le décanat du Grand-Fribourg.

Interview du chanoine Paul Frochaux, doyen du décanat du Grand-Fribourg

Le décanat du Grand-Fribourg comprend 3 unités pastorales (UP): l’UP Notre-Dame, l’UP Saint-Joseph et l’UP germanophone de la ville de Fribourg. Rencontre avec son nouveau doyen.              

Doyen-Frochaux-2017_01.jpg
Le chanoine Paul Frochaux

Quelles sont les tâches du doyen?

Paul Frochaux: Le doyen doit se soucier de ses confrères, notamment ceux qui sont malades ou âgés. Il doit également s’occuper des forces pastorales du décanat, c’est-à-dire des équipes pastorales.
Le doyen est aussi chargé d’une dimension administrative liée au décanat. Il participe au Conseil de gestion du décanat et pour les paroisses de la ville de Fribourg au Bureau interparoissial (BIP). Il est aussi tenu de rencontrer régulièrement les curés modérateurs pour planifier le travail commun.

Comment voyez-vous votre rôle de doyen sur le Grand-Fribourg?

Paul Frochaux: Premièrement je vais assumer les tâches qui viennent d’être mentionnées. Puis je dois travailler avec mes confrères et les équipes pastorales à l’avenir et notamment aux profonds bouleversements qui vont marquer les paroisses dans le diocèse. Il est impératif d’unir nos forces et de simplifier les structures.
Dans une Église de plus en plus fragile, nous sommes tenus de donner de l’élan pour aller de l’avant et développer des projets pastoraux. Il faut trouver avec les équipes pastorales de nouvelles impulsions et favoriser toujours davantage le travail communautaire.

Comme doyen du Grand-Fribourg que désireriez-vous?

Paul Frochaux: Je souhaite que l'on arrive assez vite à simplifier les structures en évitant les doublets et en travaillant davantage ensemble, comme je viens de le dire. Je pense qu'il est inutile d'avoir de trop grands projets, souvent irréalistes. Il faut avancer à petits pas, lentement mais sûrement. Ce qui me motive comme doyen, c'est avant tout la dimension pastorale. Je me réjouis de pouvoir compter sur de bonnes équipes pastorales qui travaillent déjà ensemble et qui ont une réelle envie de poursuivre et intensifier leur collaboration.

Biographie

Paul Frochaux a été ordonné prêtre en sa paroisse du Landeron (NE) le 22 septembre 1985. Après 3 ans de vicariat à Morges, il est devenu curé de cette même paroisse et a assumé cette tâche pendant 13 ans. Il a poursuivi son ministère 11 ans en tant que curé modérateur des deux paroisses de l'unité pastorale du Grand Vevey. Il est depuis 5 ans et demi curé modérateur de l'UP Notre-Dame de Fribourg.              

Reportage sur l’installation de l’abbé Luc de Raemy, doyen de la Broye

L’abbé Jean Glasson, vicaire épiscopal pour la partie francophone du canton a officiellement installé le nouveau doyen de la Broye l’abbé Luc de Raemy, le dimanche 3 décembre 2017, en la chapelle du sanctuaire de Notre-Dame de Tours.               

Doyen-de-Raemy-2017_02.jpg
L'abbé Luc de Raemy

La chapelle de Notre-Dame de Tours est comble en ce premier dimanche de l’avent. Outre les fidèles habituels, des confrères prêtres, des agents pastoraux de la Broye et des délégués des divers conseils sont venus entourer le nouveau doyen.
Dans son homélie, l’abbé Jean Glasson a rappelé qu’en ce temps de l’avent nous étions tous invités à être des veilleurs. Le disciple doit être attentif à Dieu qui est déjà présent dans sa vie. La mission de chaque baptisé est d’être un veilleur. La mission de l’Église, celle des agents pastoraux, prêtres, diacres et laïcs, est de ne pas laisser les baptisés s’endormir, de les soutenir pour qu’ils restent en éveil. La mission du doyen est d’encourager les agents pastoraux à rester des veilleurs.

Un veilleur

Si le doyen a comme tâche de conseiller l’évêque et le vicaire épiscopal, son rôle est d’abord celui d’un veilleur, celui d’un pasteur pour les agents pastoraux de son décanat. Il doit veiller sur ceux qui doivent réveiller les autres, résume l’abbé Glasson. Le doyen est au service de la communion entre ses confrères prêtres, et avec les agents pastoraux laïcs. Il doit particulièrement être attentif aux agents pastoraux seuls ou malades. Médiateur lors de tension, il a pour tâche de coordonner la pastorale des UP du décanat. Il doit également veiller à la formation spirituelle des agents pastoraux de son décanat.
Confiant son nouveau ministère à la Vierge Marie, l’abbé Luc de Raemy a remercié les personnes présentes dans l’assemblée, notamment son cher papa. Encourageons-nous mutuellement pour construire ensemble le Royaume de Dieu dans la Broye, a relevé le nouveau doyen.

Le décanat de la Broye

Le décanat de la Broye comprend trois unités pastorales (UP): l’UP Saint-Barnabé, l’UP Saint-Laurent et l’UP Notre-Dame de Tours. Ces UP représentent une trentaine de paroisses et un peu plus d’une trentaine d’agents pastoraux, prêtres, diacres ou laïcs.
Mgr Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg a nommé l’abbé Luc de Raemy comme doyen le 1er novembre 2017 pour une durée de 5 ans, soit jusqu’au 31 août 2022. Ce mandat est renouvelable.

Biographie

Né en 1962, Luc de Raemy a été ordonné prêtre en 1991. Il fut d’abord vicaire à Bulle. En 1996, il est parti comme prêtre Fidei donum en Haïti. De retour en Suisse, il a été nommé en juin 1999 curé à la Chaux-de-Fonds. Il est curé modérateur de l’unité pastorale Saint-Barnabé à Payerne depuis 2009.