Vie en Église

La crise des abus : un temps pour changer les relations ecclésiales

04 Mai. 2022 de 09h00 à 16h00

CCRFE, Rue de l'hôpital 11 - 1700 Fribourg

Dans l’institution hiérarchique qu’est l’Église catholique, le pouvoir ministériel est devenu peu à peu, à travers les siècles, une sorte d’englobant pour les pouvoirs religieux et spirituel, certes, mais aussi juridique, législatif, de gouvernance, etc.

Un temps pour changer

Il s’est transformé également en pouvoir temporel, gestionnaire de bâtiments et d’œuvres diverses… Cela n’a-t-il pas érodé l’autorité de la bonne nouvelle jusqu’à devenir domination sur les âmes et les corps ? Certains de ses ministres ont alors pu utiliser ce pouvoir pour arriver à leurs propres fins ou pour couvrir l’intolérable afin, pensaient-ils, de préserver ce pouvoir. Les abus sexuels, en effet, sont presque toujours, en Église, précédés par des abus spirituels, des abus de conscience et de pouvoir. L’abus de pouvoir peut alors prendre toute sa mesure à travers la manipulation, les mensonges, les injonctions paradoxales, les tromperies, les culpabilisations…

Intervenant(s)

Marie-Jo Thiel est médecin et philosophe, titulaire d’un doctorat en médecine d’un doctorat en théologie.

Délai d’inscription:

27.04.2022