Vie en Église

Vocations aujourd’hui : faut-il être idéaliste pour suivre le christ ?

09 Fév. 2022 de 19h30 à 21h15

Rue des Alpes 2, 1700 Fribourg

À l’heure où l’Église vit une profonde crise de l’appel, de l’engagement et de la confiance, Jean-François Noël ouvre un éclairage dynamisant pour revisiter les fondements humains, psychiques et spirituels du fil de nos vies et de notre vocation de baptisés.

Quand l’appel se fait entendre, on se lève et on le suit. Mais qu’en est-il de cet appel ? Quel chemin de bonheur pour une vie, et comment en discerner les points de repère ? En retraçant le subtil parcours de la construction des idéaux, de leur maturation et de leur transformation, Jean-François Noël nous entretiendra des écueils de l’idéalisme, des balises de l’accompagnement, des traversées de confiance et de désillusion. Pour ce faire, il nous fournira, à travers plusieurs récits bibliques, une étonnante compréhension du capital d’énergie vitale qui sommeille en nous tous.
Cette conférence est destinée à tous les chrétiens et en particulier aux acteurs pastoraux (prêtres, séminaristes, animateurs pastoraux, théologiens, consacrés, catéchistes, éducateurs ou enseignants…) qui désirent être encouragés dans l’accompagnement de l’appel de Dieu, ou approfondir leur propre appel. La deuxième partie de la rencontre sera consacrée à un échange avec l’intervenant et à un temps de questions-réponses.

Intervenant

Jean-François Noël est prêtre diocésain (Aix-en-Provence) et psychanalyste. Il accompagne de nombreuses personnes, consacrées, mariées ou célibataires, sur le chemin de la réalisation personnelle. Il vient de mettre en place un diplôme universitaire pour « discerner le psychologique et le spirituel » avec les Universités catholiques de Méditerranée et de Lyon. Sa riche expérience l’a rendu auteur de multiples ouvrages dont Épris d’absolu (2020) et Tous mes désirs sont devant moi (2019).

Inscription et frais

Inscription souhaitée auprès du Centre Sainte-Ursule avant le 7 février 2022.

Entrée libre, collecte à la sortie.