Plus de 200 conseillers paroissiaux prêtent serment à Fribourg

Fribourg 13 avril 2013 (cath-fr) La paroisse St-Pierre à Fribourg a accueilli ce 13 avril 2013, l'une des premières cérémonies d'assermentation faites dans le cadre d'une messe eucharistique pour les 676 conseillères et conseillers de paroisse du canton de Fribourg. En présence des fidèles et des autorités politiques, parmi lesquels la conseillère d'État, Marie Garnier et le préfet de la Sarine, Carl-Alex Ridoré, le vicaire épiscopal, Mgr Rémy Berchier a souhaité aux 200 élus présents, une législature 2013-2018 de toute beauté, de foi, de charité et d'amitié.

Debout, le regard posé, la main droite levée, les 200 conseillers paroissiaux répondent d'une seule voix : «Je le jure», à la formule d'assermentation lue par Jean-Paul Brügger, président du Conseil exécutif (CEx) de la Corporation ecclésiastique cantonal (CEC). Réunis à l'église St-Pierre à Fribourg, ce 13 avril 2013, les nouveaux conseillers paroissiaux participaient à l'une des quatre cérémonies d'assermentation avec une messe, initiées pour la première fois par les vicaires épiscopaux et le CEx pour les 676 conseillers du canton. Parents, amis, fidèles, invités et autorités politiques ont assisté à cette messe présidée par Mgr Rémy Berchier, vicaire épiscopal de la partie francophone du canton de Fribourg.

Selon M. Brügger, les conseillers paroissiaux sont élus pour prendre la responsabilité de la corporation ecclésiastique qu'est une paroisse. Ils ont pour rôle de gérer le plus intelligemment possible les impôts ecclésiastiques et les biens des paroisses, afin de les mettre au service de la pastorale. «Ainsi délestée de ces soucis financiers et administratifs, la pastorale pourra consacrer davantage d'énergie à faire avancer le Royaume», a-t-il ajouté. Il invite les conseillers à «être à l'écoute des besoins et des souhaits des agents pastoraux afin de les aider à faire passer leurs messages de foi, d'espérance et d'amour auprès des communautés paroissiales».

Différents charismes, un même Seigneur
Dans son homélie, Mgr Berchier rappelle aux élus que «c'est à cause de la foi reçue à notre baptême que nous nous sommes engagés un jour et que nous renouvelons cet engagement chaque jour. À cause d'un certain Jésus qui est mort et que l'on dit vivant, disait St-Paul.» Citant le Statut ecclésiastique, le vicaire épiscopal souligne que les conseils paroissiaux sont au service de la pastorale, donc de la communauté des chrétiens en collaboration avec les équipes pastorales et les engagés, cela dans la diversité des charismes et compétences, mais tous unis par et dans le même Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous et une même charité. «Voilà notre force, poursuit-il. Sans cela, comme le disait notre Pape François, l'Église n'est qu'une ONG pieuse. Notre souci premier, à tous, est d'annoncer Jésus-Christ Ressuscité, de le servir et de l'aimer. Le Pape émérite Benoît XVI n'a cessé de répéter que l'unique essentiel est, pour le chrétien, son lien avec le Christ, remettre le Christ à la première place.» Pour Mgr Rémy Berchier, au lieu de sombrer dans le défaitisme en constatant que «nos églises sont de plus en plus désertes, il est temps de nous réveiller et de prendre conscience que les évangélisateurs c'est aussi et surtout vous, vous avec nous. L'Église, c'est vous, c'est nous! Ensemble, et chacun à sa place, nous pouvons devenir toujours plus des témoins heureux du Ressuscité et faire envie, par toute notre vie, être contagieux de ce feu de la foi, don de Dieu, qui brûle au fond de nos cœurs.»

Il les a enfin remerciés pour leur engagement au service du Christ et de l'Église, et leur a souhaité un chemin, une législature toute de beauté, de foi, de charité et d'amitié.

Favoriser la confiance
De son côté la Conseillère d'État, Marie Garnier, au nom du gouvernement fribourgeois, a remercié les élus pour le temps accordé pour ce noble service. Un temps souvent pris sur la vie familiale et les loisirs, a-t-elle précisé. L'engagement au conseil paroissial peut apporter de grandes satisfactions ainsi que quelques soucis. Marie Garnier invite les élus à ne pas trop porter ces soucis avec eux et à chercher des résolutions simples et claires ; ce qui n'est pas toujours facile, a-t-elle reconnu.

Selon la directrice des institutions, de l'agriculture et des forêts, la religion doit donner confiance et permettre aux gens d'aller les uns vers les autres. Elle doit permettre de prendre soin de soi, des autres, de partager les difficultés et les joies. Marie Garnier émet le vœu que l'engagement des conseillers amène les paroissiens vers cette confiance et cette solidarité mutuelle.

Débutées le 12 avril à Guin, les messes d'assermentation se poursuivront pour les autres élus les 19 et 20 avril à Romont et à Bulle.
Par ailleurs le CEx et les vicaires épiscopaux annoncent une journée de formation pour tous les conseillers paroissiaux du canton de Fribourg. De la gestion et l'administration d'une paroisse à la dimension d'engagement et de la vie pastorale en Église, les thèmes de cette journée de formation sont variés. Elle aura lieu à l'automne en français à Fribourg, Domdidier, Bulle et Romont, et en allemand à St. Antoni.

À l'issue de la messe, animée par le chœur mixte de la paroisse St-Pierre, les conseillers ont confirmé par une signature leur prestation de serment et reçu pour chaque conseil paroissial un livre de prières offert par le vicariat. Un apéritif dinatoire a réuni les participants à la salle paroissiale jusqu'en début d'après-midi.

Elom Agbenouvon
Chargé de communication
Eglise catholique dans le canton de Fribourg (partie francophone)

Personne de contact:
Hans Rahm, secrétaire général de la Corporation ecclésiastique cantonale (CEC)
Tél. : 079 746 43 67, E-mail : hans.rahm@cath-fr.ch