Assemblées CEC et CMP du 10 juin 2017: comptes 2016

Les délégués de la Corporation ecclésiastique catholique (CEC) et de la Caisse de rémunération des ministères paroissiaux (CMP), réunis le 10 juin 2017 au Christ-Roi à Fribourg ont approuvé leurs comptes 2016.

L’affectation de l’excédent de recettes de près de 470’000.00 CHF des comptes de la CEC a été longuement discutée. Finalement, les délégués ont accepté une réserve de 160’000.00 CHF pour mettre en œuvre les nouvelles orientations pastorales dans les domaines de la santé, de la solidarité et de la communication.

Les délégués de la Corporation ecclésiastique catholique (CEC) ont approuvé les comptes 2016. Ces derniers présentent un excédent de recettes de 471’ 127,23 CHF pour un total de charges de 10' 824' 226,89 CHF. « Le budget prévoyait un résultat équilibré », relève Patrick Mayor, responsable des finances au sein du Conseil exécutif. Cet excédent n’est pas dû qu’à des économies, mais également à des fluctuations en lien avec les arrivées – départs décalés dans le temps, ceux-ci impliquant aussi des frais moins importants. Dans son rapport le Conseil exécutif explique que ce bon résultat est dû notamment à des remboursements de l’assurance pour la perte de gain maladie de 28’000.00 CHF et à des entrées d’impôts à la source de 149’000.00 CHF supérieures au budget. Quant aux économies dans les Services pastoraux, elles se sont montées à environ de 200.000 CHF.

Affectation de l’excédent : la part belle à la démarche pastorale

Les membres de l'assemblée ont longuement discuté de l’affectation de cet excédent de recettes. Mgr Rémy Berchier a présenté les 8 orientations pastorales que notre évêque a promulguées pour la partie francophone du canton le jour de la Pentecôte. « Il est ressorti autant du sondage que des orientations qu’il était nécessaire de renforcer la visibilité, la fraternité, la solidarité et la communication », a-t-il souligné.
C’est pour répondre aux besoins de ces orientations pastorales que le Conseil exécutif a proposé de créer des réserves d’un montant global de 160’000.00 CHF pour la pastorale. La somme de 50’000.00 CHF ira pour la formation du Service de la santé. « Ces formations permettront d’améliorer le savoir-être et le savoir-faire des 200 bénévoles et des 19 agents pastoraux auprès de nos aînés et des personnes malades dans les hôpitaux et les EMS du canton », a précisé le vicaire épiscopal. « Cette proposition est en lien direct avec la 5e orientation pastorale : qu’as-tu fait de ton frère ? »

Le montant de 50’000.00 CHF est attribué pour l’étude et la mise en place d’un service de la communication plus fort et en phase avec les défis d’aujourd’hui. « Nous avons besoin de renforcer notre communication à l’interne», a relevé le vicaire épiscopal. « Un immense travail est à faire pour que les baptisés sachent ce que font nos services. La communication est également nécessaire pour que l’Église puisse prendre sa place dans la société et les médias publics. L’orientation pastorale n°6 nous invite à mieux communiquer pour annoncer le Christ. »
La somme de 60’000.00 CHF ira pour des actions ponctuelles pour la solidarité dans le canton de Fribourg. Mgr Berchier souhaiterait que ce service devienne bilingue. « Nous avons lancé une action pour l’accueil des réfugiés. Nous avons à renforcer cette action », a encore insisté le vicaire épiscopal. Certains délégués se sont opposés à cette proposition estimant que les tâches des Services de la santé, de la solidarité et de la communication sont à traiter dans le budget ordinaire. Malgré tout, ces propositions en lien avec les orientations pastorales ont été acceptées.

Les délégués ont décidé d’affecter le reste de l’excédent de produits comme suit : la somme de 34’300.00 CHF est versée à l’évêché, en complément de la subvention 2017. Le complément de la subvention 2017 à la Conférence centrale catholique romaine (organe national regroupant les organisations ecclésiastiques cantonales - RKZ) a donné lieu à discussion, la Commission de gestion ayant proposé de ne verser que 20’000.00 CHF. Georges Emery, président du Conseil exécutif, a rappelé que lors de l’établissement du budget 2017, la participation demandée par la RKZ avait été diminuée afin de respecter le frein aux dépenses ; en revanche, si les comptes 2016 le permettaient, le complément 2017 serait versé sur ce résultat. Le président du Conseil exécutif a en outre précisé que la RKZ subventionnait, à hauteur d’environ 2,5 millions, plusieurs institutions établies sur notre canton comme le Secrétariat de la Conférence des évêques et l’Institut romand de formation aux ministères. Finalement, la proposition du Conseil exécutif a été acceptée.
L’assemblée a décidé d’accorder une prime unique de 700.00 CHF (pour un travail à plein temps) à chaque collaborateur de la CEC et de la CMP, soit un montant global de 74’941.00 CHF. Les délégués ont également affecté la somme de 12’000.00 CHF aux Pèlerinages au Ranft, à titre de subvention spéciale en cette année jubilaire des 600 ans de la naissance de Nicolas de Flüe. Enfin, la somme de 156’000.00 CHF sera portée en déduction des contributions paroissiales de 2018. 

Rapport de gestion et motions

L’assemblée a également approuvé le rapport de gestion du Conseil exécutif après que le président Georges Emery eut rappelé les dossiers les plus importants traités au cours de l’année écoulée : recherche de nouveaux locaux, visites aux unités pastorales du canton, travaux de modification des règlements et participation très active aux différents projets de fusion de paroisses. Le rapport sur l’activité de la Commission juridictionnelle pour l’année 2016 a aussi été approuvé; le Conseil exécutif a toutefois été chargé d’examiner la question de l’institution d’une instance cantonale de recours en matière juridictionnelle.
A la suite de la motion de Walter Buchs demandant la suppression du Bureau de l’Assemblée, les délégués ont décidé de confier l’étude de cet objet  à une commission spéciale.
Walter Buchs a également déposé en décembre 2016 une motion concernant le taux de frein aux dépenses. Georges Emery constate que le frein aux dépenses tel qu’il figure actuellement dans le Statut pose problème dans son application. Conscients de ce problème, les délégués ont accepté la motion afin que le sujet du frein aux dépenses puisse être étudié et approfondi.

À la fin de l’assemblée, les délégués ont aussi été informés de la date d’installation des deux nouveaux vicaires épiscopaux, l’abbé Jean Glasson pour la partie francophone et le Père Pascal Marquard pour la partie germanophone le vendredi 1er septembre à 18h en l’église du Christ-Roi à Fribourg.



AG CMP+CEC_20170610(VBenz) (7).jpg

Caisse de rémunération des ministères paroissiaux

En début de matinée, les délégués ont approuvé les comptes 2016 de la Caisse de rémunération des ministères paroissiaux (CMP). Ces derniers présentent un résultat positif de 8’621,12 CHF pour un montant total de plus de 12,5 millions de francs. Cet excédent de recettes est versé en augmentation des fonds propres.
Les membres de l’Assemblée ont également approuvé le rapport de gestion du Conseil exécutif pour l’année 2016 et le rapport de la commission de surveillance de la gestion des bénéfices curiaux et de chapellenie du canton de Fribourg.

Au 31 décembre 2016, les personnes suivantes étaient rémunérées par la CMP dont certaines, à titre fiduciaire :
- 60 prêtres en activité (13 prêtres âgés de 68 à 75 ans et 2 prêtres de congrégations religieuses de plus de 75 ans),
- 46 prêtres retraités (1 prêtre est décédé en cours d’année),
- 98 laïcs, dont 6 en formation au 31 décembre 2016,
- 9 aides de cure,
- 23 secrétaires interparoissiales,
- 58 catéchistes, dont 37 pour la partie alémanique.

Rappel des dates des prochaines assemblées de la CEC:
Le mercredi 28 juin à 19h, les jeudis 31 août et 21 septembre à 19h, les samedis 7 octobre et 9 décembre 2017.                           

AG CMP+CEC_20170610(VBenz) (9).jpg