Campagne de carême

Avec le mercredi des cendres, cette année le 14 février 2018, débute le temps du carême, un temps de partage et de ressourcement. Pour nous aider à vivre ce temps, la campagne œcuménique d’Action de Carême et Pain pour le Prochain nous propose le thème: «Prenons part au changement et créons ensemble le monde de demain!»

Carême-2018_01.jpg

Le thème de la campagne œcuménique nous appelle à prendre conscience du rôle de chacun dans les bouleversements du monde actuel. Face à la crise environnementale, sociale et économique, chacun est appelé à son niveau à se poser la question de ce qu’il peut faire. La création est un don de Dieu, l’homme n’a pas le droit d’en faire n’importe quoi. La transformation intérieure personnelle est le point de départ pour prendre part à ces changements.
Au-delà des actions individuelles, un changement de cap est indispensable pour répondre de manière profonde et durable aux défis écologiques, climatiques et socio-économiques.

Voilà une réflexion qui tombe bien: le carême est un temps qui nous rapproche de Dieu, un temps que l’on prend pour un apprentissage de notre relation à Dieu, un temps pour nous désencombrer de nos préoccupations ordinaires, un temps pour prendre notre vie à bras le corps.

Lors de la séance de lancement de la campagne à Fribourg le 24 janvier dernier, les collaborateurs d’Action de Carême et de Pain pour le Prochain ont offert aux participants un aperçu des actions et du matériel proposé. Ce soir-là les participants ont eu l’occasion de parler des diverses initiatives existantes comme «Notre Panier Bio» qui apporte un éclairage actuel sur le lien à la terre et les paysans qui la cultivent.

Plusieurs activités sont proposées pendant ce temps de carême notamment: la vente de roses issues du commerce équitable qui aura lieu dans toute la Suisse le samedi 10 mars 2018; les soupes de carême qui offrent des moments de convivialité pour les familles et dont les recettes soutiennent des projets dans les pays du Sud.

Comme soutien direct la campagne propose divers projets:

  • «Un avenir pour femmes et jeunes ougandais» qui vient en aide aux femmes qui luttent quotidiennement pour leur survie et pour l’écolage de leurs enfants.
  • «Des filets pleins à craquer sur les côtes du Sénégal»: autrefois, les fonds de pêche du Sénégal comptaient parmi les plus poissonneux au monde. Aujourd’hui, les pêcheurs ne joignent plus les deux bouts.
  • «Des aliments sains pour les citadin-e-s pauvres de Bolivie»: dans l’espoir d’une vie meilleure, des familles indigentes émigrent chaque jour dans la ville d’El Alto. Or la réalité est tout autre.

Pour des informations supplémentaires sur la campagne de carême: https://voir-et-agir.ch/

  • «De meilleures conditions de travail pour des couturières au Vietnam» qui travaillent généralement dans des conditions épouvantables.
                   
Carême-2018_04.jpg
Alimata Traoré, hôte de la campagne de carême 2018 (photos: AdC)

Nous vous recommandons la rencontre qui aura lieu jeudi 15 mars à 19h00 à Fribourg au Centre Sainte-Ursule (Rue des Alpes 2, Fribourg) sur le thème: «Cultures en transition: regards croisés sur une agriculture paysanne écologique et de proximité». La rencontre vise à apporter un éclairage sur les enjeux liés aux modes de production alimentaire. En visionnant le film Cultures en transition réalisé par Nils Aguilar, les participants réfléchiront à l’agriculture de demain. Ils pourront aussi discuter avec l’hôte de la campagne, Alimata Traoré, présidente de l’organisation Convergence des Femmes Rurales pour la Souveraineté alimentaire du Mali. Flyer de présentation de la rencontre

Melchior Kanyamibwa