Orientations pastorales: mise en place

Pour lancer la mise en place des orientations pastorales, des rencontres sont organisées dans chaque décanat. Une quarantaine de personnes du décanat Sarine-Lac se sont retrouvées à la salle de paroisse de Matran, le vendredi 15 septembre 2017.

Après un temps d’accueil, l’abbé Jean Glasson, nouveau vicaire épiscopal pour la partie francophone du canton de Fribourg a confié au Seigneur la rencontre. Evelyne Maurice, responsable de la mise en œuvre des orientations pastorales a rappelé comment étaient nées ces 8 orientations et à présenter le guide.
«Pour s’approprier ces orientations personnellement et en groupe, nous sommes invités à prendre du temps, à les lire, à échanger et partager. Ces propositions sont indicatives. Vous pouvez en enlever ou en rajouter et surtout ne pas vouloir tout faire ou tout mettre en œuvre», insiste l’abbé Glasson. Le vicaire épiscopal explique que le but n’est pas de juger le passé, mais de dynamiser le présent pour construire le futur. Tout en étant fidèle aux traditions, il suggère d’être créatif pour l’avenir. «Nous devons arriver à adapter nos richesses pour aujourd’hui. Tous nous sommes baptisés et tous nous sommes responsables de ce que nous avons reçu.» Jean Glasson souligne que la mise en œuvre de ces orientations pastorales doit être un chemin de joie sur lequel chacun à quelque chose à apporter.

Orientations pastorales-Matran_2017_01.jpg

Le fondement: ma relation au Christ

La première orientation, la plus fondamentale est: «mettre la rencontre et la relation à Jésus-Christ au centre de ma vie». Pour illustrer cette orientation, Evelyne Maurice a demandé à Francesca Carfagno de témoigner de sa relation au Christ (télécharger le témoignage de Francesca Carfagno)
Après avoir entendu Francesca, les participants ont, dans des petits groupes, partagé leurs expériences de vie avec Jésus.
«La rencontre, la relation est une réalité profondément humaine, que nous avons à retrouver aujourd’hui», relève Evelyne Maurice. «Qu’est-ce que la relation aux autres et à Dieu veut dire pour moi?» Une question pas si anodine que cela dans la société actuelle où nous sommes davantage en relation avec des ordinateurs qu’avec des êtres humains. «Le Seigneur nous veut en relation. Dans un monde de plus en plus inhumain, retrouvons les sens de la relation. Dans un monde hyperactif, prenons le temps de la relation.»
Evelyne Maurice souligne également que nous devons apprendre à être en bonne relation avec nous-mêmes, car le Seigneur nous aime tels que nous sommes. «La spécificité de notre foi est que Dieu vient dans mon histoire. Dieu vient à ma rencontre, il vient au centre de ma vie. Jésus c’est quelqu’un qui s’adresse à moi.»
Pour Evelyne Maurice le premier niveau de la transmission est de montrer que l’intimité avec le Christ nous rend heureux. «Il y a des êtres humains qui font de Jésus le tout de leur vie et ils ne sont pas plus malheureux que les autres. Personnellement j’ai choisi la vie. Nous avons un Dieu de la vie. Le dernier mot c’est l’espérance, il y a un avenir possible, car je me sais aimé.» Evelyne Maurice interpelle les participants: «Si on ne fréquente pas ses amis, on les oublie. Comment allons-nous intensifier cette relation aux autres et à Dieu?»
Elle conclut en souhaitant que le Christ donne à tous les baptisés des yeux pour voir et un cœur pour aimer. Afin que nous soyons des témoins et donnions envie à tous ceux qui ne le connaissent pas encore de rencontrer le Christ. »

Orientations pastorales-Matran_2017_05.jpg

Ces forums, qui ont lieu dans chaque décanat, ont pour but d’introduire au sens des orientations pastorales, afin d’assurer un suivi. Ils sont des lieux d’échanges et de partages qui doivent aider les personnes à se mettre en route avec les orientations pastorales.

La soirée s’est terminée par une prière d’Action de grâce et un moment de convivialité autour du verre de l’amitié.

Texte et photos: Véronique Benz

Contact:

Evelyne Maurice, evelyne.maurice@cath-fr.ch, 026 426 34 83

Orientations pastorales-Matran_2017_03.jpg