100 enfants ont vécu l’appel décisif

Samedi 28 février 2015, une magnifique assemblée était réunie dans l’église Saint-Pierre à Fribourg. Accompagnés de leurs parents, parrains et marraines, une centaine d’enfants vivaient la célébration de l’appel décisif, dernière étape de leur parcours de catéchumène.

20150228-catechumenat_enfants(VBenz) (39).jpg

Les enfants se retrouvent à la salle paroissiale Saint-Pierre, à Fribourg samedi 28 février à partir de 10h. Accompagnés de l’équipe du catéchuménat et de catéchistes, les enfants partagent autour du récit de l’aveugle-né (Jn 9, 1-38). Ils inscrivent leur nom sur une feuille en papier qu’ils prennent soin de décorer minutieusement. Cette feuille sera remise lors de la célébration au vicaire épiscopal, Mgr Rémy Berchier. Par ce geste,  les catéchumènes signifient leur désir d’être baptisés.

20150228-catechumenat_enfants(VBenz) (9).jpg

L’après-midi, les parents, parrains et marraines rejoignent les enfants pour vivre la célébration de l’appel décisif. Les familles sont assises dans l’église Saint-Pierre. Les enfants entrent en procession, suivis de Mgr Rémy Berchier, vicaire épiscopal, de l’abbé Philippe Blanc, curé modérateur de l’unité pastorale Saints-Pierre-et-Paul et de plusieurs prêtres. Lors de la célébration, les enfants entendent à nouveau le récit de l’aveugle-né. Après la lecture de ce récit, Mgr Berchier partage avec eux sur l'Évangile qui vient d'être lu. Il compare la démarche des catéchumènes à celle de l’aveugle-né dans l’Évangile. « Jésus a transformé la vie de l’aveugle-né. Jésus l’a aimé. En retour l’aveugle-né a été dire partout que Jésus l’avait aimé. Pour l’aveugle-né, la découverte de la vue a été également la découverte de l’amour de Dieu », explique le vicaire épiscopal. 

20150228-catechumenat_enfants(VBenz) (42).jpg

Après la liturgie de la Parole, vient le rite de l’appel décisif. Mgr Rémy Berchier désigne chaque enfant par son nom. À l’appel de son nom, l’enfant s’avance, tend à Mgr Berchier la feuille décorée le matin. Accompagné d’un parent ou du parrain ou de la marraine il va prendre place dans le cœur de l’église. Une fois les 100 enfants appelés et rassemblés dans le cœur, Mgr Berchier leur demande de manifester leur désir de faire un pas de plus pour suivre Jésus. Les prêtres présents imposent les mains aux enfants invoquant sur eux l’Esprit saint. Puis le vicaire épiscopal et les prêtres font dans les mains de chaque enfant une onction en disant : « Que cette huile pénètre en vous et que Jésus notre Sauveur vous donne la force de lutter pour vivre toujours dans son amour ».

20150228-catechumenat_enfants(VBenz) (53).jpg

Cette journée cantonale était pour les jeunes catéchumènes la dernière étape avant leur baptême qui aura lieu dans leurs paroisses.

Véronique Benz

20150228-catechumenat_enfants(VBenz) (47).jpg