Les antiphonaires de Saint-Nicolas

Le Chapitre cathédral possède un trésor extraordinaire, à savoir une collection de huit antiphonaires, une œuvre monumentale totalisant 1600 feuillets de parchemin de format grand-folio réalisés entre 1509 et 1517. La décoration artistique est exceptionnelle: lettrines filigranées, initiales peintes, riches miniatures, bordures à motifs, etc. Après une restauration complète, ces chefs-d'œuvre seront exposés pour la première fois dans le chœur de la cathédrale Saint-Nicolas à Fribourg du 5 au 8 décembre 2014.

«Que de merveilles dans notre cathédrale Saint-Nicolas!», s’exclame l’abbé Claude Ducarroz, prévôt du Chapitre cathédral. «Il y a celles que nous voyons: les statues, les vitraux, l’orgue… Il y a celles qui sont cachées et que nous voulons faire découvrir aux gens, comme ces huit antiphonaires.» Lorsqu’il présente les antiphonaires, le regard de Claude Ducarroz est pétillant comme celui d’un enfant devant une découverte extraordinaire. Et il y a de quoi! En les contemplant, nous ne pouvons que tomber sous le charme. 

2014-11-28-antiphonaires-Chapitre St-Nicolas(VBenz) (29).jpg
Claude Ducarroz, prévôt du Chapitre Saint-Nicolas présente les antiphonaires

Les antiphonaires sont des livres singuliers, hors du commun, aux dimensions monumentales, chef-d’œuvre de l’art du Moyen-Age. L’antiphonaire n’est pas un livre de dévotion, mais un livre de chant liturgique utilisé par les moines et les chanoines réunis pour prier les offices de la journée. Plusieurs personnes lisaient sur le même livre, c’est ce qui explique la grandeur des ouvrages et des caractères. Les antiphonaires sont exposés dans le chœur de la cathédrale, le lieu même où ils servaient à l’origine. Assis dans les stalles, le visiteur imagine sans peine, les chanoines psalmodiant la liturgie des Heures, le chant grégorien qui résonne dans la voûte de la cathédrale, les chœurs qui se répondent en écho et un frère un peu plus distrait que les autres par les illustrations humoristiques qui courent les longs des pages…
Joyau du trésor de la cathédrale de Fribourg les antiphonaires sont constitués de 8 volumes, dont chacun pèse 30 kg. Pas moins de 800 moutons ont été nécessaires pour produire les pages de parchemins des 8 volumes. Deux scribes ont calligraphié les quelque 3'200 pages. On connaît le nom d’un seul des deux : Ruprecht Fabri. L’antiphonaire, prestigieux livre liturgique devait pouvoir rester en usage durant plusieurs décennies, voire des siècles. C’est ce qui explique le soin apporté à l’ornementation des pages, avec des miniatures représentant des saints ou des passages bibliques, des initiales de différentes grandeurs et de nombreuses décorations dans les marges. La décoration des antiphonaires est attribuée à Jakob Frank de Zofingue, ermite de Saint-Augustin, présent alors dans le couvent du même nom à Fribourg. L’œuvre a été réalisée entièrement entre 1510 et 1520. Payé par les fonds de la fabrique de Saint-Nicolas l’ouvrage était destiné à l’usage du clergé de l’église Saint-Nicolas, érigée en collégiale en 1512.


2014-11-28-antiphonaires-Chapitre St-Nicolas(VBenz) (33).jpg

Une inestimable valeur patrimoniale

Selon Joseph Leisibach, les antiphonaires de Fribourg n’ont leur pareil ni en Suisse, ni à l’étranger. Ils font donc l’objet de soins et de protection qui correspondent à leur valeur patrimoniale. Avec les archives du Chapitre Saint-Nicolas, les huit antiphonaires sont déposés et conservés aux archives de l’État de Fribourg. Au cours des dernières années, le Chapitre cathédral a pris de grands moyens pour restaurer ces précieux manuscrits et les faire numériser afin de les rendre accessibles au public sur internet.
En parallèle de l’exposition, pour faire connaître ce patrimoine un livre a été réalisé. Il contient pratiquement tout ce que l’on sait à ce jour sur l’antiphonaire. L’ouvrage bilingue est richement illustré des pages des antiphonaires et de détails de miniatures, lettrines et bordures. Cet ouvrage présente pour la première fois les antiphonaires, en explique les détails significatifs et offre un parcours instructif à travers l’année liturgique. L’auteur Joseph Leisibach, ancien conservateur du Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg, est un spécialiste reconnu des manuscrits liturgiques. Le livre est édité conjointement par le Chapitre Saint-Nicolas et les Archives de l’État de Fribourg.

Véronique Benz

2014-11-28-antiphonaires-Chapitre St-Nicolas(VBenz) (24).jpg

Exposition:

Heures d’ouverture:
Vendredi 5.12.14, 19h-21h
Samedi 6.12.14, 9h-21h
Dimanche 7.12.14, 12h-20h
Lundi 8.12.14, 12h-20h

Lieu: choeur de la cathédrale Saint-Nicolas à Fribourg
Entrée gratuite


Livre:

Les antiphonaires de Saint-Nicolas à Fribourg, ouvrage bilingue, J. LEISIBACH, 2014.

Renseignements: 
www.chapitre-stnicolas.ch

2014-11-28-antiphonaires-Chapitre St-Nicolas(VBenz) (17).jpg