Prière de Taizé en mémoire de Frère Roger

Plus d’une centaine de personnes toute génération confondue se sont retrouvées le 12 mai à l’église Saint-Paul, à Fribourg pour une veillée de prière de Taizé. Les différents groupes qui se réunissent régulièrement dans notre canton pour prier à la manière de Taizé se sont unis pour organiser cette rencontre bilingue pour marquer les 100 ans de la naissance de Frère Roger.

Taizé-100ans-FrRoger-cvs-8492.jpg
Eglise Saint-Paul à Fribourg

De grandes tentures jaunes, oranges et rouges, au centre une icône du Christ en croix, à côté une icône de la Vierge et une de saint Ménas en compagnie du Christ, le tout éclairé à la lueur des bougies. Le décor est posé nous sommes dans une veillée de prière de Taizé. Une veillée bilingue organisée par les différents groupes de prière du canton à l’occasion des 100 ans de naissance de Frère Roger le fondateur de la communauté de Taizé. Frère Roger rêvait de créer une communauté où les maîtres mots sont : partage, simplicité et réconciliation. C’est cela l’esprit de Taizé ! Et c’est dans cet esprit que les fidèles se réunissent à l’église Saint-Paul, dans le quartier du Schoenberg, pour prier.

Les refrains méditatifs répétés plusieurs fois alternent avec la lecture des textes bibliques, des prières d’intercessions, des prières de Frère Roger et naturellement des temps de silence. Chacun dans sa langue maternelle, française ou allemande, prie le Notre-Père. Dans cette douce soirée de printemps, les participants à la veillée ont sans nul doute mis en pratique ce que Frère Roger disait : « Plus on vit une prière toute simple et toute humble, plus on est conduit à aimer et à l’exprimer par sa vie ».

Texte: Véronique Benz 
Photos: Christoph von Siebenthal                    

Taizé-100ans-FrRoger-cvs-8497.jpg Taizé-100ans-FrRoger-cvs-8495.jpg