Exposition Laudato si’

“Laudato si’, mi’ Signore” – “Loué sois-tu, mon Seigneur” chantait saint François d’Assise. Dans ce beau cantique, il nous rappelait que notre maison commune est aussi comme une sœur, avec laquelle nous partageons l’existence, et comme une mère, belle, qui nous accueille à bras ouverts…

Saint François d’Assise

Cantique des créatures

Exposition

François d'AssiseUn saint inspirant

Au moment de son élection en tant qu’évêque de Rome, le pape François a choisi de prendre le nom de François d’Assise, un saint inspirant qui a vécu au Moyen Âge. Pour le pape, saint François d’Assise est l’exemple de la protection de ce qui est faible et d’une écologie intégrale, vécue avec joie et authenticité.

François d’Assise est le saint patron de ceux qui étudient et travaillent autour de l’écologie est un beau modèle capable de motiver aussi bien les chrétiens que les non chrétiens. Mais qui est saint François d’Assise ?

Un fêtard… converti

François naît en 1182 dans une famille de commerçants d’Assise, une petite ville située en Ombrie, dans le centre de l’Italie. Il mène la vie d’un jeune et riche bourgeois : il aime les fêtes et la compagnie des jeunes gens de son milieu. Il rêve d’être chevalier.

Un jour, tandis qu’il part pour une expédition militaire, un rêve l’invite à renoncer à la gloire des armes pour servir Jésus Christ. De retour à Assise, il commence alors un long chemin de conversion. Il se met à fréquenter les mendiants, les lépreux et se retire dans la vieille chapelle de Saint-Damien, aux environs d’Assise.

“Va et répare ma maison”

Dans la chapelle Saint-Damien, au-dessus de l’autel, il y a une croix sur laquelle est peinte une représentation de Jésus Christ. Un jour, le Christ s’anime et parle à François : « François, va et répare ma maison qui, tu le vois, tombe en ruines ».

François croit d’abord qu’il doit reconstruire la vieille chapelle (il comprendra plus tard que la maison à réparer, c’est l’Église). Pour le faire, il vend les tissus que son père, un riche drapier, lui a confié. L’affaire finit devant le tribunal. François décide alors de se dépouiller de tout.

Vivre l’Évangile

François part dans la campagne pour y mener une vie d’ermite. Il prêche l’Évangile avec des mots simples, vit une relation fraternelle avec les riches et les pauvres, les forts et les faibles. Quelques compagnons le rejoignent pour partager sa vie pauvre mais joyeuse.

En 1209, François se rend à Rome pour présenter au pape la communauté qu’il a fondée. Elle deviendra bientôt un ordre religieux important (les franciscains, ou frères mineurs) qui rassemble plusieurs milliers de frères. Quelques femmes se joignent aussi à lui, dont Claire d’Assise.

Frère de toutes les créatures

François a aussi un amour extraordinaire pour la création. Il existe de nombreux récits de ses rencontres amicales avec des oiseaux, des poissons, des moutons, et même un loup. Il se comporte comme un frère de toutes les créatures, ce qu’il dit lui-même dans une prière qu’il rédige, le cantique des créatures.

Sa prière est familière, simple, émerveillée à l’égard de Dieu : elle contemple sans cesse l’amour de Dieu manifesté dans la création et le mystère de Jésus sauveur. François en sera d’ailleurs marqué dans son corps : les dernières années de sa vie, il recevra les plaies du Christ.

Saint François

Les compagnons de François fondent des communautés dans plusieurs pays d’Europe. Quant à François, il est envoyé auprès du sultan d’Égypte pour prêcher l’Évangile. Il dialogue avec les musulmans et noue des relations fraternelles avec eux.

Dépouillé de tout, presque aveugle, entouré de ses frères, François est déjà considéré avant sa mort comme un saint. Il est connu sous le nom de « Poverello » (petit pauvre). Il achève sa vie terrestre en 1226. L’Église le fête le 4 octobre.

Pour en savoir plus sur la spiritualité franciscaine

Le cantique des créatures est une prière de louange composée par François d’Assise à la fin de sa vie. En voici une traduction :

Très Haut, tout puissant et bon Seigneur, à toi louange, gloire, honneur, et toute bénédiction ; à toi seul ils conviennent, ô Très-Haut, et nul homme n’est digne de te nommer.

Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures, spécialement messire frère Soleil, par qui tu nous donnes le jour, la lumière ;
il est beau, rayonnant d’une grande splendeur, et de toi, le Très-Haut, il nous offre le symbole.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur Lune et les étoiles : dans le ciel tu les as formées, claires, précieuses et belles.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Vent, et pour l’air et pour les nuages, pour l’azur calme et tous les temps : grâce à eux tu maintiens en vie toutes les créatures.

Loué sois-tu, Seigneur, pour notre sœur Eau, qui est très utile et très humble, précieuse et chaste.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Feu, par qui tu éclaires la nuit : il est beau et joyeux, indomptable et fort.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la Terre, qui nous porte et nous nourrit, qui produit la diversité des fruits, avec les fleurs diaprées et les herbes.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour ceux qui pardonnent par amour pour toi ; qui supportent épreuves et maladies : heureux s’ils conservent la paix, car par toi, le Très-Haut, ils seront couronnés.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour notre sœur la Mort corporelle à qui nul homme vivant ne peut échapper. Heureux ceux qu’elle surprendra faisant ta volonté,

car la seconde mort ne pourra leur nuire.

Louez et bénissez mon Seigneur, rendez-lui grâce et servez-le en toute humilité.

Exposition

L’exposition “Laudato si’” est proposée par le service catéchèse et jeunesse. Elle a été conçue pour les élèves des cycles d’orientation du canton de Fribourg. Elle a pour thème l’écologie intégrale, sur la base des réflexions et propositions du pape François dans sa lettre encyclique “Laudato si’” du 24 mai 2015.

Objectifs

  • Réfléchir aux moyens de sauvegarder la Terre, notre maison commune.
  • Comprendre que tout est lié en matière d’écologie.
  • Percevoir la valeur propre de chaque être humain, en relation avec les autres êtres humains, avec la nature, avec Dieu.

Thèmes développés

  • Écologie intégrale (environnement, économie, technologie, société, culture, etc.).
  • Éthique sociale, bien commun, intégration de la fraternité et de la justice dans l’écologie.
  • Développement durable et intégrale, conversion écologique.
  • Spiritualité écologique.

Conception

L’exposition est composée de huit panneaux didactiques : introduction, constater, reconnaître, analyser, intégrer, changer, agir, contempler. D’une taille de 2 mètres sur 1, ces panneaux sont constitués d’un cadre de mélèze sur lequel est tendu un tissu imprimé.

Les panneaux sont liés à de courtes capsules vidéo qui mettent en lumière un mot ou une question : l’écologie intégrale, la maison commune, le bien commun, la distinction entre responsabilité individuelle et collective, etc.

Des dossiers pédagogiques pour l’enseignant et pour l’élève permettent de préparer la visite de l’exposition et de poursuivre la réflexion en classe.

L’exposition est à disposition des cycles d’orientation à partir du mois de septembre 2021.