Dimanche des laïcs

«Laïcs en Eglise et dans la société: une vocation source de joie et de bonheur». Tel est le thème de la journée du 7 février 2016, dimanche des laïcs.

Le 18 novembre 1965, il y a environ 50 ans, le Concile Vatican II publiait un texte très important, le «Décret sur l’apostolat des laïcs». Il écrivait: «Les laïcs tiennent de leur union même avec le Christ Chef le devoir et le droit d’être apôtres. Insérés qu’ils sont par le baptême dans le Corps mystique du Christ, fortifiés grâce à la confirmation par la puissance du Saint-Esprit, c’est le Seigneur lui-même qui les députe à l’apostolat…. Les sacrements et surtout la sainte Eucharistie leur communiquent et nourrissent en eux cette charité qui est comme l’âme de tout apostolat». C’était le feu vert à une foule d’initiatives et de mouvements qui allaient pouvoir porter la lumière du Christ dans toutes les sphères de la société.

Le 22 mai 2006, il y a environ 10 ans, le pape Benoît XVI constatait ce formidable apostolat des laïcs, en particulier à travers les mouvements et communautés, et lui donnait un nouvel encouragement: «Au cours des siècles, le christianisme a été transmis et s’est diffusé grâce à la nouveauté de vie de personnes et de communautés capables d’apporter un témoignage incisif d’amour, d’unité et de joie. C’est précisément cette force qui a mis tant de personnes en « mouvement» au fil des générations. N’est-ce pas la beauté que la foi a engendrée sur le visage des saints qui a poussé tant d’hommes et de femmes à en suivre les traces? Au fond, cela vaut également pour vous: à travers les fondateurs et les initiateurs de vos Mouvements et Communautés, vous avez entrevu avec une luminosité particulière le visage du Christ et vous vous êtes mis en chemin. Aujourd’hui aussi, le Christ continue de faire retentir dans le cœur de nombreuses personnes ce «viens et suis-moi», qui peut décider de leur destin. Cela a lieu normalement à travers le témoignage de ceux qui ont fait une expérience personnelle de la présence du Christ. Sur le visage et dans la parole de ces «créatures nouvelles», sa lumière devient visible et son invitation peut être entendue. C’est pourquoi je vous dis, chers amis des Mouvements: faites en sorte que ceux-ci soient toujours des écoles de communion, des compagnies en chemin, dans lesquelles on apprend à vivre dans la vérité et dans l’amour que le Christ nous a révélés et communiqués au moyen du témoignage des apôtres, au sein de la grande famille de ses disciples. Que retentisse toujours dans votre âme l’exhortation de Jésus: «Ainsi votre lumière doit-elle briller devant les hommes afin qu’ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre Père qui est dans les cieux» (Mt 5, 16). Apportez la lumière du Christ dans tous les milieux sociaux et culturels dans lesquels vous vivez. »

20150626-Belfaux_fete_50ans_Mouvement_Chretien_Aines_28416.jpg
Fête des 50 ans du Mouvement chrétien des retraités (MCR) à Belfaux (photo: M. Julmy)

Aujourd’hui, sous l’impulsion du pape François, nous sommes entraînés encore davantage à faire briller cette lumière, à l’apporter humblement, mais résolument vers ceux qui souffrent dans certaines obscurités. Cette lumière, nous dit François, s’appelle ‘joie’: «La joie de l’Evangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Ceux qui se laissent sauver par lui sont libérés du péché, de la tristesse, du vide intérieur, de l’isolement. Avec Jésus Christ la joie naît et renaît toujours. Dans cette Exhortation je désire m’adresser aux fidèles chrétiens, pour les inviter à une nouvelle étape évangélisatrice marquée par cette joie et indiquer des voies pour la marche de l’Église dans les prochaines années» (Prologue de l’exhortation apostolique « La joie de l’Évangile »).

C’est nous tous, l’Eglise en marche, envoyée par Jésus notre Seigneur. Alors, ensemble, allons-y!

Abbé Christophe Godel
Vicaire épiscopal pour le canton de Vaud

Communauté romande de l’Apostolat des laïcs (CRAL): www.lacral.ch


Document pour le dimanche des laïcs