Communiqués | Diocèse

Trois messes pour trois saints et trois événements distincts

Saint Pierre Canisius, saint Nicolas de Flue et saint Nicolas de Myre sont à l’honneur ce printemps. Mon premier, né il y a tout juste 500 ans, est le saint patron de la nouvelle Province jésuite d’Europe centrale. Mon second est le saint patron de la Suisse et de la paix. Mon troisième est le saint patron de la cathédrale et de la Ville de Fribourg et patron secondaire du diocèse. Mon tout est la translation de leur bras reliquaire à la cathédrale de Fribourg où ils seront exposés côte à côte.

Mgr Morerod

Fribourg, avril 2021 – Les 25, 26 et 27 avril prochains marqueront trois événements peu communs dans la vie d’une Église. Liés par le même mouvement novateur, les jésuites d’Europe centrale, le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg et le Chapitre cathédral de St-Nicolas célébreront ensemble à Fribourg :

  • La translation des reliques de trois saints chers à la Suisse et la Ville de Fribourg
  • La célébration des 500 ans de la naissance de Pierre Canisius et la création de son reliquaire
  • La fondation de la nouvelle province jésuite d’Europe centrale dont la Suisse fera partie

Le 25 avril à 20h30, Mgr Morerod célèbrera une messe à la cathédrale St-Nicolas qui marquera la translation des 2 bras reliquaires de saint Nicolas de Myre et de saint Nicolas de Flue du trésor de la cathédrale à leur nouvel écrin en la chapelle du St-Sépulcre, chapelle de la cathédrale que l’Etat de Fribourg a fait restaurer pour l’occasion. Leur présentation a été imaginée par l’architecte Marc-Laurent Naef.

Le 26 avril à 18h00, une seconde messe sera célébrée à la cathédrale de Fribourg pour commémorer les 500 ans de la naissance du jésuite Pierre Canisius et la translation de son bras reliquaire – créé par l’artiste fribourgeois Frédéric Aeby – de l’église St-Michel à la chapelle du St-Sépulcre. Elle sera présidée par Mgr Ivan Jurkovic, nonce apostolique et observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations Unies à Genève, concélébrée par Mgr Hermann Glettler, évêque d’Innsbruck (prédication), le Père Bernhard Bürgler SJ, provincial de la Province jésuite d’Europe Centrale, le Père Christian Ruthisauser SJ, provincial des Jésuites de Suisse, le Chanoine Jean-Jacques Martin, prévôt du Chapitre cathédral de Saint-Nicolas et représentant de Mgr Charles Morerod OP, le Chanoine Philippe Blanc, curé de la cathédrale.

Le 27 avril à 09h00, les jésuites de Suisse marqueront le 500e anniversaire de la naissance de leur saint et la fondation de leur nouvelle Province par une troisième messe à l’église St-Michel attenante au Collège fondé par Pierre Canisius en 1582 durant laquelle différents invités prendront la parole.

Vu la situation sanitaire actuelle et les réglementations liées, ces trois événements ne seront pas librement accessibles. Pour le 25 avril, les paroissiens peuvent y venir librement, comme d’habitude, avec limitation à 50 personnes (possibilité de s’inscrire sur kelmesse.org); les messes des 26 et 27 seront sur invitation uniquement. La messe du 26 sera retransmise par La Télé les 1er et 2 mai.

Quelques jours avant les célébrations, le lundi 19 avril dans l’après-midi, le gisant de l’église St-Michel où reposent les reliques de saint Canisius sera ouvert pour en extraire des os et les placer dans leur nouveau reliquaire qui sera acheminé à la cathédrale St-Nicolas le 26 avril. Il est possible de rencontrer ce jour-là les différents acteurs du projet.

Pour célébrer et présenter leur nouvelle Province d’Europe centrale, rappelons qu’un pèlerinage virtuel en 33 étapes – de Vilnius à Fribourg en passant par la Lettonie, la Suède, l’Allemagne et l’Autriche – a été imaginé par les jésuites. Ce Chemin de Saint-Pierre-Canisius est accessible en tout temps sur le site canisius.world, tout comme son App donnant accès au passeport du “Pèlerinage Canisius”. De petits groupes de pèlerins ont même arpenté en live des tronçons du chemin bravant le coronavirus. Le dernier groupe arrivera à Fribourg le 26 avril !