Sacrement de la confirmation

Les fondements de la vie chrétienne sont posés par les sacrements de l’initiation : nous devenons fils ou fille de Dieu par le baptême, nous sommes fortifiés par la confirmation et nourris par l’eucharistie. Le sacrement de la confirmation parfait le baptême et confère une force particulière pour nous aider à vivre au quotidien en disciple de Jésus Christ : l’Esprit Saint, le don de Dieu.

Intro

Préparation

Après la confirmation

Celui qui choisit librement de vivre en fils ou fille de Dieu et qui demande à recevoir le sacrement de la confirmation est enrichi d’une force spéciale de l’Esprit Saint pour témoigner, en paroles et en actes, de l’amour et de la puissance de Dieu. Cette force qui permet d’être disciple du Christ au quotidien a donné son nom au sacrement (le latin “firmus” désigne quelque chose de ferme)

L’Esprit Saint répandu

Dans l’Ancien Testament, le peuple de Dieu attendait la venue de l’Esprit Saint sur le messie, l’envoyé de Dieu. Jésus a vécu avec cet Esprit d’amour et de communion avec son Père. Il l’a promis à ses disciples et l’a répandu sur eux après sa résurrection. Remplis de l’Esprit Saint, les disciples ont proclamé les merveilles de Dieu. À leur tour, ils ont communiqué ce don aux baptisés en leur imposant les mains. C’est ce même Esprit que reçoivent aujourd’hui ceux qui demandent le sacrement de la confirmation.

Ils se firent baptiser au nom du Seigneur Jésus.
Et quand Paul leur eut imposé les mains, l’Esprit Saint vint sur eux.

Actes des Apôtres 19, 5-6

Que dit la Bible de l’Esprit Saint ?

Imposition et chrismation

L’imposition des mains est à l’origine de la confirmation : déjà dans le Nouveau Testament, ce geste signifie le don de l’Esprit Saint. Très tôt s’est ajoutée une onction d’huile parfumée (le saint-chrême) que l’on appelle la chrismation : elle imprime dans notre âme un caractère indélébile (c’est pourquoi on ne peut être confirmé qu’une fois). Pour marquer le lien avec l’Église, c’est l’évêque qui confère ordinairement ce sacrement, en marquant le front du confirmand avec le saint-chrême en disant :

Sois marqué de l’Esprit Saint,
le don de Dieu.

Quels sont les sept dons de l’Esprit Saint ?

Une force pour le quotidien

La confirmation est liée au baptême et constitue son achèvement. L’Esprit Saint qui nous est donné nous enracine plus profondément dans la vie de fils ou fille de Dieu ; il nous incorpore plus fermement au Christ ; il augmente en nous les dons spirituels reçus au baptême ; il rend plus solide notre lien avec l’Église, nous associe davantage à sa mission et nous aide à témoigner de la foi chrétienne en paroles et en actes.

En donnant son Esprit, Dieu se donne lui-même
pour être présent dans notre cœur tous les jours de notre vie,
dans les bons comme dans les mauvais jours.

Youcat, Catéchisme pour les jeunes

Qui agit dans ma vie : Dieu ou moi ?

La préparation au sacrement de la confirmation conduit les confirmands vers une union plus intime au Christ, vers une familiarité plus grande avec l’Esprit Saint, son action, ses dons et ses appels.

Qui est concerné ?

Tout baptisé non encore confirmé peut recevoir le sacrement de la confirmation. Dans le canton de Fribourg, la plupart des confirmands sont adolescents et suivent un parcours de préparation d’environ une année dans leur unité pastorale. Ce parcours comprend des catéchèses, des célébrations liturgiques, des temps de convivialité et de partage, des engagements au service de la communauté et des plus pauvres.

Comment trouver mon unité pastorale ?

Cependant, il n’y a pas d’âge pour recevoir le sacrement de la confirmation. On peut avoir été baptisé bébé ou enfant et avoir laissé sa vie chrétienne en sommeil. Au détour d’un évènement de la vie peut se manifester le désir d’approfondir sa foi et de revivifier sa vie chrétienne. Les adultes qui demandent à être confirmés sont accompagnés par le pôle catéchuménat.

Parrains, marraines, aînés dans la foi

Pour la confirmation comme pour le baptême, les confirmands sont accompagnés spirituellement par un parrain ou une marraine. Ce peut être la même personne que pour le baptême, ce qui permet de bien marquer l’unité des deux sacrements.

Il est aussi proposé aux confirmands de choisir un aîné dans la foi. L’aîné dans la foi est une personne adulte, membre de la communauté, qui accompagne le confirmand pendant la durée de son parcours de préparation pour l’aider à approfondir sa foi et favoriser sa rencontre avec le Christ. L’aîné dans la foi n’est pas le parrain ou la marraine mais rien n’empêche qu’il le devienne si le confirmand le souhaite.

Orientations diocésaines pour la confirmation

Tu as envie de rencontrer d’autres jeunes pour approfondir ta relation au Christ ?
Fais un tour du côté de la pastorale des jeunes !

Tu as été confirmé et tu souhaites t’engager comme animateur pour accompagner d’autres jeunes vers ce sacrement ?
Nous avons une formation à te proposer !